Appel à souscription Editorial

Appel à souscription

Pour le jardin d’André Eve à Pithiviers

L’association des Amis d’André Eve a lancé une souscription via la Fondation du Patrimoine pour acquérir la maison et le jardin du rosiériste à Pithiviers.

Situé au cœur de Pithiviers dans le Loiret, le jardin qu’a créé le rosiériste André Eve est le berceau de son activité à la recherche des roses anciennes qu’il a permis à tant de jardiniers de redécouvrir, mais aussi un extraordinaire jardin riche de milliers de ses trouvailles d'associations réussies des roses avec les vivaces, les bulbes et les arbustes. Un joyau inestimable que l’association de ses amis, constituée juste après son décès, contribue depuis 5 ans à entretenir, à ouvrir à la visite, à partager avec les enfants de la région, tout en travaillant sur les archives avec le soutien de Yvonne Eve, qui lui ouvre en permanence les portes de ce jardin.
En 2021, l’association souhaite devenir propriétaire de la maison et du jardin et a lancé une souscription via la Fondation du Patrimoine.

La maison et le jardin sont actuellement la possession de sa veuve. Afin d’assurer l’avenir de cette propriété, Yvonne Eve souhaite la vendre de son vivant à l’Association des Amis d’André Eve. Pour ce faire, 200 000 € sont nécessaires pour boucler le budget qui comprend l’achat et quelques travaux sur la maison. La vente réservera à Yvonne Eve le droit d’usage sur la maison qu’elle continue d’habiter.
Grâce à vos dons, l’association pourra rester fidèle à l’œuvre d’André Eve en continuant à faire de son jardin et de sa maison l’un des lieux où s’invente l’avenir du rosier et des jardins.

Jardin d'André Eve
Un jardin mondialement connu
André Eve a entrepris de créer un jardin à son domicile de Pithiviers au début des années 1980. Il y met en œuvre des innovations personnelles dans le domaine paysager et contribue à renouveler l’intérêt du grand public pour les roses anciennes.
Très tôt, il recommande d’abandonner les traitements chimiques et de présenter le rosier au milieu d’une grande diversité de plantes vivaces. Il y révolutionne l’idée que l’on se fait de ce qu’est un rosier, de son usage dans les jardins et de son entretien.
Du vivant d’André Eve, ce jardin sera visité par des dizaines de milliers de personnes, célèbres (Catherine Deneuve, Anny Dupérey, Pierre Perret, le roi et la reine de Belgique, ,...) et anonymes. André Eve y fera inlassablement la pédagogie de ses innovations et de ses expériences. Son jardin de Pithiviers devient ainsi l’un des jardins français les plus connus au monde.


Préserver l’œuvre d’André Eve et la transmettre
L’Association des Amis d’André Eve a été créée en octobre 2015, quelques mois après le décès du jardinier, et compte 150 adhérents en France et dans le monde. Elle s’est donnée pour but de préserver et contribuer à faire connaître l’œuvre d’André Eve. A ce titre, elle entretient, restaure et a rouvert à la visite son jardin de Pithiviers. Elle s’efforce de préserver les liens entre les lieux où André Eve a travaillé et notamment entre les jardins qu’il a dessinés en France et en Europe.
Afin d’organiser ses travaux, l’association s’est dotée de plusieurs comités techniques. Le comité technique jardin est chargé de définir le plan de gestion du jardin et de coordonner le travail des bénévoles. Le comité archives coordonne depuis 5 ans l’inventaire des archives et répond aux demandes des journalistes et des chercheurs.
La maison, en plus d’abriter des espaces d’accueil du public et de compréhension du lieu, de son histoire et de l’œuvre d’André Eve, accueillera des résidences de paysagistes et de chercheurs venus développer des projets innovants dans le domaine des roses et des jardins. Leurs travaux feront l’objet de présentations qui viendront compléter et renouveler l’intérêt du grand public pour le lieu.

La Fondation du Patrimoine
Première organisation privée de France dédiée à la sauvegarde du patrimoine de proximité le plus souvent non protégé par l’État, la Fondation du patrimoine est un organisme sans but lucratif créé par la loi du 2 juillet 1996. Reconnue d’utilité publique par le décret du 18 avril 1997, elle a pour mission de sauvegarder et mettre en valeur le patrimoine national bâti, mobilier et naturel. Organisée autour de ses 22 délégations régionales, elle appuie son action sur un réseau de plus de 560 délégués bénévoles qui œuvrent chaque jour à la préservation de ce patrimoine de proximité.
Avec plus de 35 000 projets publics et privés soutenus depuis sa création, elle participe activement au renforcement de l’attractivité des territoires en devenant, au fil des années, un partenaire privilégié des acteurs locaux et un moteur efficace du développement économique durable de notre pays, en contribuant à la création d’emplois, en participant à la transmission des savoir-faire, à l’insertion professionnelle, et à la formation des jeunes.
Le mécénat populaire qui fait appel à la générosité publique est l’outil le plus emblématique de la Fondation du patrimoine, qui en 2019 a collecté 16.1 millions d’euros grâce à la générosité de plus de 49 000 donateurs.


Les dons, qui peuvent être partiellement défiscalisés, peuvent être faits directement en ligne ici :
https://www.fondation-patrimoine.org/les-projets/maison-dandre-eve-a-pithiviers
ou par chèque en téléchargeant le bon de souscription de la Fondation du Patrimoine.

Pour toute information, contacter l’Association des Amis d’André Eve
communication@amisdandreeve.fr

photos © Marianne Lavillonnière - Lagor Garden

Partager ce contenu

Recevez un Email lorsque de nouveaux articles sont publiés dans la rubrique
Editorialet restez connecté avec
le futur du jardin *


* Votre adresse email ne sera jamais communiquée à des tiers et vous pouvez vous désinscrire de cette mailing-list à tout moment à : nonewsletter@artdesjardins.fr