jusqu'au 5 mai 2019 | Plantes, Plaisirs, Passion | au Château de La-Roche-Guyon

A une heure de Paris dans l’unique « Plus beaux villages de France » d’Île- de-France, au cœur du Parc naturel régional du Vexin français, le château millénaire de La Roche-Guyon et son vaste domaine paysager sont le cadre de l’une des plus importantes fêtes des plantes franciliennes : PLANTES PLAISIRS PASSIONS. Ce premier week-end de mai, Daphné Charles-Le Franc, jardinière-paysagiste et chef d’orchestre de ce rendez-vous vert, invite les pépiniéristes-producteurs, les botanistes, les associations, les artisans, à mieux faire connaître les raisons et les moyens qui font que les plantes migrent soit naturellement soit par l’entremise de l’homme.

Cette édition de PLANTES PLAISIRS PASSIONS annonce l’exposition de la rentrée de septembre : « Le Voyage des Plantes ». Son commissaire, Marc Jeanson, responsable de l’Herbier du Muséum National d’Histoire Naturelle, veut ainsi « rendre intelligible les histoires extraordinaires qui expliquent la présence d’un nombre si important de plantes autour de nous ».

4 & 5 mai

2019

// 10h à 19h

7€, gratuit pour les -18 ans Dernier billet vendu une heure avant la fermeture

Echappées,

1, rue de l’Audience

95780 LA ROCHE-GUYON

01 34 79 74 42 information@chateaudelarocheguyon.fr www.chateaudelarocheguyon.fr

recherchées

LES MIGRATIONS DE PLANTES

Comme le précise Daphné Charles-Le Franc, c’est en écho aux échanges de plantes et aux tentatives d’acclimatation que la duchesse d’Enville a initiés au château de La Roche-Guyon au XVIIIème siècle que le choix du thème s’est porté cette année sur les migrations de plantes à travers les continents et les frontières. Sur les stands des pépiniéristes et des associations mais aussi grâce à des experts et des conférenciers, il sera question de ces plantes que les botanistes découvrent et vont chercher aux quatre coins du globe. Ces raretés que l’on achète sur des fêtes des plantes, que l’on offre, que l’on acclimate en serre, etc. Seront évoqués aussi d’autres types de végétaux qui voyagent au gré des flots, qui s’invitent tous seuls ou qui s’installent, à la faveur d’une crue ou d’un naufrage. Il y a aussi ces échappés de jardins botaniques ou d’aquariums, ces innocents aux racines ténues et aux graines ingénieuses, chargées de toutes les promesses du monde.

TOUTES VEDETTES !

Pour mieux les présenter au public, une scène sera dressée dans la travée centrale des anciennes écuries du Château pour exposer la plus belle plante « immigrée » de chaque pépiniériste-producteur. Le public pourra ainsi observer un chêne asiatique, un rhododendron tibétain, l’hydrangea grimpant mexicain, un Wollemia australien, un bouleau sibérien, une rose allemande et une rose de Damas, un pommier de Florence, un jasmin d’Arabie, des palmiers africains, une fougère de Tenerife, une Agastache japonaise, des cerisiers d’Anatolie, le cyprès chauve de Virginie, les lilas du fleuve Amour, les tilleuls de Mongolie, les érables, les épimédias, les fritillaires du Père David, les Incarvilléas, les Bougainvillées, les pervenches de Madagascar, les Dentelaires du Cap, si bleues, si délicates, et si robustes pourtant, la liste est infinie...

Familières ou exotiques, d’aspect ou de culture, les plantes compagnes de l’espèce humaine, vont, viennent, s’acclimatent et s’hybrident au gré du vent ou par la volonté des horticulteurs.

Pour Daphné Charles-Le Franc , « soyons conscients et fiers de nos productions aux origines multiples, plantes, objets, outils, idées, ... qui font la richesse et la diversité de nos jardins » !

LA PAROLE EST AUX EXPERTS !

Afin d’apporter une réponse aux questions ou aux problématiques que rencontrent les visiteurs, un programme de conférences sera proposé et des experts seront présents tout au long du weekend : Claude Bureaux, administrateur de la Société Nationale d’Horticulture de France, Alain Delavie, directeur de la rédaction de Rustica et expert jardin pour France Bleu 107.1, Hervé Brunon, historien des jardins, Victor Renaud, jardinier, collectionneur de cucurbitacées.

AUTOUR DU JARDIN

Cette manifestation sera également l’occasion de découvrir le travail d’artistes et d’artisans, d’enrichir sa bibliothèque grâce à la présence de libraires spécialisés, d’échanger plantes, graines et semences au sein de la bourse d’échange et de rencontrer quelques associations qui partagent le même goût pour le jardin, les plantes et le patrimoine.

L’ESPRIT DE PLANTES PLAISIRS PASSIONS

Depuis ses origines en 1994, cette fête des plantes et de l’art de vivre au jardin accueille des pépiniéristes-producteurs mais aussi des artistes, artisans, brocanteurs, libraires et associations qui partagent à leur manière, leur passion pour les jardins, la nature, le patrimoine et la préservation de l’environnement. Les producteurs proposent des végétaux élevés en pépinière, tels que vivaces, annuelles, rosiers, arbres d’ornement, arbustes, graminées, légumes anciens, bulbes, fougères, plantes aromatiques. Les pépiniéristes choisis par Daphné Charles-Le Franc et l’Etablissement public du château de La Roche-Guyon militent pour un environnement propre et une production potagère ou horticole respectant les rythmes de la nature et les espèces végétales. La Roche- Guyon est une fête des plantes à taille humaine où le savoir-faire et le faire-savoir se répondent autour des principes de plaisir et de passion.

LA ROCHE GUYON : UN REFLET DE L’HISTOIRE DU JARDIN

Les visiteurs peuvent durant ce week-end, grâce à des visites commentées, découvrir le Jardin anglais imaginé en partie par Hubert Robert, et se promener librement dans le Potager-fruitier de près de 4 hectares labellisé « Jardin remarquable » et dont la production est certifiée « Agriculture Biologique ». Partager les connaissances sur ce patrimoine avec les générations futures est une volonté de l’Établissement Public de Coopération Culturelle du château de La Roche-Guyon. Des ateliers consacrés à la connaissance et à la préservation de notre patrimoine végétal sont proposés.

Samedi 4 mai de 10h à 19h.

Dimanche 5 mai de 10h à 19h (la billetterie ferme 1h avant)

Tarifs d’entrée

(incluse la visite du château)

Tarif plein : 7€ - gratuit pour les moins de 18 ans.

Château de La-Roche-Guyon

1 rue de l'Audience


95780 La Roche-Guyon

http://www.chateaudelarocheguyon.fr

Catégories : Agenda , Île-de-France , Val-d'Oise (95)