L’été de la rémission News

L’été de la rémission

pour les jardins en France ?

En limitant les déplacements lointains à l’étranger, le déconfinement estival va mettre en valeur le patrimoine touristique français pour… essentiellement les français. Une chance pour les jardins d’ici, privés de visitorat pendant trop longtemps..

De plus en plus de voix se font entendre pour reprocher les excès du confinement, qui fut la mesure majeure proposée en réaction à l’épidémie de coronavirus Covid-19, principalement en raison de l’absence de moyens de protection de masse qui auraient permis à l’ensemble de nos compatriotes de vivre quasi normalement. Les restrictions strictes de déplacement, l’interdiction d’accès aux promenades et aux plages, la fermeture des cafés et restaurants, et les portes closes des parcs et jardins font parrtie de ces mesures difficiles à comprendre, en dehors de la paranoïa de l’exécutif à ne pas devoir subir les conséquences dramatiques d’un désinvestissement systématique ces dernières années sur les moyens de santé et la protection des populations.

On se retrouve finalement à ne pas savoir trop pourquoi nous avons été confinés, dans ce qui représente davantage un test de contrôle de la population qu’un moyen de lutte avéré contre la propagation d’un virus, pour lequel le port du masque fut d’abord déclaré inutile avant de se révéler fortement recommandé, sans parler de la lourde exposition du corps hospitalier à une situation de crise potentiellement évitable (elle l’a été chez nos voisins allemands), et qui aura été une épreuve psychologique pour beaucoup.

Si l’on parle beaucoup d’industrie et de défense de l’emploi dans le cadre des restructurations qui s’annoncent inévitables, le tourisme reste l’un des secteurs les plus sinistrés de l’économie de ce printemps 2020 et l’un des moins bien servis par les perspectives de relance proposées jusqu’alors. Le patrimoine vert et le tourisme des jardins se sont trouvés plus que jamais hors de vue des politiques, un secteur trop marginal pour représenter un challenge de redressement économique. Pourtant, c’est bien là que réside une possible résilience majeure du tourisme régional, en incitant les urbains reclus et déconfinés dans le périmètre hexagonal à redécouvrir les paysages et les jardins de France durant l’été, davantage que les musées, les châteaux et les églises.
Il semble donc indispensable que les propriétaires de jardins prenennt l’initiative de leur promotion, à titre individuel ou collectif au travers des associations régionales et locales, pour inciter nos concitoyens à pousser la porte des jardins de France. À trop attendre une réaction des décideurs, l’été aura passé…

Pour soutenir les réouvertures des jardins et pépinières, notre numéro d’été à paraître début juillet mettra à l’honneur les jardins de nos régions.
Traditionnellement consacré aux événements artistiques et culturels, ce prochain numéro estival consacrera une large part à ce thème de la découverte et redécouverte des jardins de France et de toutes les animations et fêtes des plantes reprogrammées pour la rentrée, ainsi qu’au challenge que représente pour l’avenir de nos jardins, un rééquilibrage probable des priorités existentielles de nos concitoyens.

Tandis que le projet Mémoires de Jardins qui a réuni plusieurs dizaines de contributeurs, permettra d’archiver les plus belles scènes de jardins d’un printemps confiné. Il est toujours ouvert à la participation de ceux et celles d’entre vous qui le souhaitent. Nous avons simplifié l’accès qui est désormais directement accessible gratuitement.

Philippe Loison - 10-06-20


     

    In addition to garden news and events, we also regularly publish articles, analyses and opinion pieces in theEditorial section of the News pages. If you would like us to drop you a line when new Editorial articles are published, please sign up here.

Receive an Email when new articles are published in the
Editorialsection and keep in touch with
the future of gardening *


* We will never share your email address with third parties, and you can unregister from the mailing list at any time by writing to us at: nonewsletter@artdesjardins.fr